• Jeudi, septembre 01st, 2016

Lumières Mont KoyasanMont Koyasan, Japon

Hors champ, un arbre dont les trois uniques branches forment un trident; et puis une pierre, plate, dressée telle un petit menhir. Il faut poser la main dessus pour comprendre le sens de la lumière. Cette boule verte, une planète, son aura, plus dense à l’approche du soleil, halo de joie, c’est l’ascension. Il faut fermer les yeux pour ressentir la force du rayon bleu. Il unit et transperce, guérit. Si pur, si clair. Tout a été libéré, tout s’est réconcilié. Deux astres sur le point de se rencontrer, de se retrouver, masculin et féminin, indissociables, non pas comme genres mais comme origine de la vie. Celui qui donne la lumière et celle qui la féconde. Un mouvement, un respir, au-delà et au-dedans, car ce qui se passe en haut se manifeste ici, un silence, personne n’y prête attention, mais eux, fusionnent.

Categorie(s): Street Shot
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Vous pouvez laisser une réponse, ou linker sur votre site.

2 responses

  1. 1
    Adrien 

    Merci pour le retour de vos lignes et photos si poétiques. Depuis 2015, elles nous manquaient quelque peu, en particulier avec les périodes traversées.
    Et paradoxalement, immanquablement, le silence évoqué dans ces dernières lignes fait écho au silence du blog et prend un sens … son sens.
    Tout se réconcilie mais rien n’a été perturbé. Et si personne ne semble prêter attention au silence, c’est encore pour mieux apprécier le retour aux mots.
    Et comprendre que le silence n’est pas l’absence de bruit mais l’absence de paroles pour savourer encore mieux l’éclat incarné dans les photos.

    Merci pour ce retour et ces fragments d’univers. Ils sont importants et précieux.

  2. 2
    Kader 

    Un come back pittoresque et poétique.

Leave a Reply